Souvenir Cheyenne

Souvenir Cheyenne

Chihuahua

Notre élevage

Notre élevage


Elevage familiale des affixes Souvenir Cheyenne & Cheyenne Goes On,


Depuis longtemps une passion pour les chiens en générale jusque  au moment ou notre première  petite chihuahua Cheyenne fut son entrée dans notre vie. Hélas décédée dans mes bras le 17-7-2009 à l'âge depresque 15 ans,  Les affixes portent son nom (et celui de ses enfants Yalta et Yndy.)


Nous élevons par passion et AMOUR et en but d'amélioration de la race, non par but de reproduction pour l'argent.

Chaque mariage est bien réfléchis et étudié sur les lignées et issus de lignées de champions, voir multi-champions.


Tout nos chiens vivent DANS la maison ou la porte est grande ouverte la journée sur un grand jardin. 

Les chiots font parties égallement de la famille et dès le plus jeune âge sociabilisés en but d'une longue et heureuse vie saine et agréable pour nous, eux  et leurs futurs familles. Ils adorent les enfants!


Nous faisons un maximum d'expos dans plusieurs pays d'Europe et sélections d'élevages.  Nous sommes membres des Clubs de race en Belgique, Hollande, France, Allemagne et République Tchèque depuis de nombreuses années.

Tout les parrents et grands (voir arrièes-grands parrents) sont prïésents et  possible a visiter sur rendez-vous.

Nos petits chis vivent vieux et les mamans sont trés vite restraitées après seulement qq naissances (entre 1 et 5 grand maximum, selon la morphologie de la chienne et son 'instinct maternel'. A la 2 ième sézarienne nous obtons automatiquement pour la stérilisation pour ne pas prendre de risques pour la vie des petites mamans.

Très rarement nous cèdons en adoption avec un contract bien déterminïé une petite retraitée mais ceci uniquement en but de leurs offrir une longue et heureuse vie douilette chez des familles bien choisies et réfléhies tout en gardant un euil sur leurs conditions de vie.


Tout nos chiots sont uniquement pédigré LOSH -FCI, de parrents ou lignées Champions et toujours sélectionnés pour élevage( , garantie des chiots sur santée et égallement expo si tel en est la demande.

Parrents TOUS testés ADN ainsi que minimum un bébé par nichée au choix du contoleur. 

Ils ne quittent jamais le nid avant l'âge de 12 semaines!!!!

Rendez vous et infos possible sur demande.

Suivie tout au long de la vie du petit 'poilu' , vacances gratuites, réndez- vous amicales 1 à 2 fois par an, étalons disponnibles et compatibles pour élevage.  

Bienvenue dans notre petit monde de chihuahuas et merci de nous laisser vos impressions dans notre livre d'or.



 

Attention aux arnaques aux croquettes lors de l'achat d'un chien

Attention aux arnaques aux croquettes lors de l'achat d'un chien

Attention aux arnaques aux croquettes lors de l'achat d'un chien

 

Manu Delporte et Guillaume Guilbert
Publié le vendredi 19 février 2016 - Mis à jour le lundi 22 février 2016 à 06h30
Vous rêvez d'un animal de compagnie, d'un chien par exemple. Eh bien, avant de vous rendre chez un éleveur, soyez très vigilants. Une arnaque très répandue dans le milieu consiste à vendre le chien et tout ce qui va avec et ça peut parfois coûter très très cher.

Virginie par exemple a craqué pour un chihuahua chez un éleveur de Blaton en Hainaut. 500 euros pour le chien, une coquette somme, mais une somme raisonnable pour un animal très tendance. Là où ça coince, c'est quand elle arrive dans le bureau de l'éleveur à Blaton, le chiot dans les bras. "Là, on m'explique qu'il faut maintenir la même alimentation, sinon, le chien risque de mourir. Il faut absolument acheter cinq sacs de quatre kilos, à dix euros le kilos. Et si je ne les achète pas, je ne peux pas emmener le chien, j'ai tenté de n'en prendre qu'un seul sas, mais c'était tout ou rien. En plus il fallait acheter une pâte sucrée contre l'hypoglycémie, et des copeaux à la pomme pour l'aider à devenir propre."

En tout Virginie débourse plus de 300 euros. Et quand elle arrive chez son vétérinaire, l'arnaque lui saute aux yeux. Son nouveau petit compagnon mange 80 grammes de croquettes par jour et devra changer d'alimentation avant d'avoir fini les croquettes de l'éleveur.

Le pire c'est que ce genre de vente abusive est très courant. Les vétérinaires de la région comptabilisent des dizaines de plaintes de ce genre-là. 

Jean-Pierre Bériot, exerce près d'Hensies : "Même si c'est pas illégal, c'est clairement du chantage, j'ai vu des propriétaires se retrouver avec des croquettes pour plus d'un an, périmées avant d'être consommées. C'est proprement scandaleux. Pour l'animal c'est important d'organiser une transition alimentaire, mais rien ne justifie l'achat de telles quantités".

Virginie en tout cas est retournée chez son vendeur mais il n' a pas accepté de reprendre les croquettes.



lien de l'info ici

http://www.rtbf.be/info/regions/hainaut/detail_l-arnaque-aux-croquettes-pour-chien-a-blaton?id=9218282